Раиса Алехеилвитч Маклаков [Validé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Раиса Алехеилвитч Маклаков [Validé]

Message  Раиса Маклаков le Lun 21 Juin - 18:04

Nom de famille : Алехеилвитч Маклаков (Alexeïevitch Maklakov)
Prénom : Раиса (Raïssa)
Surnom : Ей Рулетка (la roulette)
Titre : Fils du ministre de l’Intérieur Николаï Дмитривитч Маклаков et amis de Георгий Александрович Романов
Age : 28
Type : Humain ayant vendu son âme
Nationalité : Russe

Description physique : (Photo = mon avatar)
Jeune homme toujours propre, Raïssa a toujours les cheveux courts et noirs. Il a la carrure d’un noble tsariste de Russie. Grand mince, mais en forme du aux activités qu’il pratiquait tous les jours dans sa grande demeure dans sa mère patrie. Il est maître dans l’art de l’équitation qui pratiquait avec son père. Il porte presque toujours ses habits militaires russes même s’il est rendu à Londres. Il a un sabre traditionnel russe à la droite de sa ceinture et il possède un étui a sa gauche qui est en cuir noir ornementé des armoiries de sa famille ainsi que celle de l’empire russe et qui contient un Nagant M1895 russe, le modèle le plus récent de revolver russe et le plus efficace.

Description psychologique :
Raïssa aime sa vie de noble et en profite au maximum, c’est aussi la raison de sa présence à Londres. Il depuis sa naissance vécue dans le luxe et la richesse grâce au bon contact de son père avec les Tsars aux pouvoirs en place ce qui lui donne un sentiment de supériorité sur le peuple et les autres. Il est égoïste et ne va jamais vouloir partager sa richesse avec personne et hait particulièrement l’idéologie socialiste. Il aime l’équitation, l’escrime et surtout tirer au fusil. Il est sans émotion pour les plus pauvres que lui et n’hésitera pas à tuer quelqu’un sans raison, de toute façon son père le protégera. Noble, il aime cependant la vie plus obscure, il va souvent traîner dans les endroits moins recommandés et aime la vie de débauche. Il aime aussi prendre des risques même s’il n’en prend pas vraiment et fait souvent des paris de roulette russe avec son Nagant M1895. Ayant fait des entraînements militaires il n’a pas peur des combats et il a même combattu à la bataille de Panjdeh Scare en 1885. Il a aussi un profond dégout pour l’autorité qu’il ne va jamais respecter.

Description des aptitudes :
Raïssa qui toujours aimé les paris dangereux, les jeux de cartes et tout ce qui se rattache a l’illégalité et le coté obscure des grandes villes russes a souvent rencontré des êtres bizarre et peu humain, il s’est vite habitué a leur présence, car il était des adeptes de tout ce qu’il lui plaisait aussi. Lors d’une soirée qu’il avait gagnée dans une demeure de l’un de ces hommes qui était lui aussi très fortuné, lui avait proposé de faire un pacte avec lui, il était habillé en noir avec un chapeau et avait une longue moustache. Le pacte consista a ce que Raïssa puisse tirer avec n’importe qu’elle arme a feu qu’il possédait sans y mettre de munition, mais surtout de pouvoir faire feu avec l’arme a feu seulement quand lui le désirait, même en appuyant sur la détente le fusil ne pouvait que tirer si Raïssa le voulait. Bien sûr ce pacte a été fait dans le seul but de pouvoir tricher à un des jeux les plus mortels qui existait dans les sombres quartiers de Saint-Pétersbourg, la Русская рулетка (la roulette russe). Raïssa avait beaucoup de plaisir à tirer sur des hommes qui espéraient gagner une somme d’argent énorme…

Description du domaine :
Raïssa habite temporairement dans une chambre luxueuse qu’il a louée à Londres pour y séjourner quelques années. La chambre est décorée de manière anglaise avec beaucoup de rouge et or. Un grand lit, des meubles luxueux et bien sûr une armoire remplie d’arme d’origine russe. Raïssa ne pouvait se déplacer sans eux. Il y avait de nombreux Mosin-Nagant et revolvers ainsi que quelques sabres dans cette armoire toujours fermée à clé pour éviter le vol. Il habitait seul dans cette chambre, mais il y ramenait quelques fois des personnes pour faire la fête ou tout simplement parler autour d’un bon verre.


Histoire :
L’histoire de Raïssa commence dans une luxueuse demeure non loin du capital du grand empire orthodoxe russe, Saint-Pétersbourg. Son père était un riche propriétaire qui avait depuis longtemps établi une très grosse fortune en exploitant les ouvriers dans des mines. De plus, avec l’industrialisation de la Russie avec la montée du Tsar Alexandre III en 1881, ses profits seront plus que triplé et il rentra dans la cour du Tsar avec cette importante richesse. La jeune Raïssa née en 1867 avait 4 ans a cette époque et vivait déjà comme un vrai prince, il avait de nombreux serviteurs pour s’occuper de lui et ne manquait de rien, son père en était fière. Il fut élevé plus par les domestiques que son père qu’il ne voyait presque jamais, il développa un sentiment de supériorité sur les domestiques et s’amusait à leur donner des ordres inutiles. Lorsqu’il fut plus vieux, il commença à faire de l’équitation et de l’escrime avec les autres fils de noble qu’il méprisait et n’aimait pas. Les seuls qu’il aimait vraiment lorsqu’il les voyait étaient Nikolaï Aleksandrovitch et Georges Aleksandrovitch, les fils du Tsar sur le trône de l’empire. Il fut formé à la stratégie militaire et servi dans l’armée dans un corps de cavalerie. Il ne partit cependant pas souvent se battre, car il n’aimait pas la perspective d’être restreint à faire ce que quelqu’un d’autre voulait étant donné qu’il n’était pas le plus haut gradé et que malheureusement l’argent ne pouvait pas régler ce problème même si sont père avait essayé. À 18ans, il participa tout de même à la bataille de Panjdeh Scare en 1885 qui fut une victoire par les Russes et qui faillit commencer une guerre avec l’Angleterre. Mais la diplomatie n’intéressait pas Raïssa, il se plaisait beaucoup plus à vivre sa vie de noble protégé de tout par la richesse de son père et la corruption qui régnait avec le Tsar au pouvoir. Il s’amusa très souvent à battre des personnes dans les rues qui prônaient une philosophie complètement sans sens qu’ils nommaient le socialiste ou le marxiste. La seule manière d’aider la société était de tuer les pauvres et il le faisait. Lorsqu’il se promenait dans les rues de Saint-Pétersbourg il s’amusait souvent a rentrer dans les ruelles pour aller trouver des pauvres, il montrait quelques pièces de monnaie pour lui donner un faux espoir avant de soit lui tirer dessus ou tout simplement lui rentrer son sabre dans le torse. Il rendait ainsi service à l’empire en tuant des gens qui ne travaillaient pas et qui prenaient de l’argent à des travailleurs qui au moins se forçaient pour rester en vie et il en profitait aussi pour voler le peu d’argent que les pauvres pouvaient avoir sur eux pour le redonner à une personne qui la méritait, lui. Il vécut ainsi en traînant dans les ruelles et les endroits les plus sombres de Saint-Pétersbourg et il se fit un nom parmi quelques nobles qui vivaient d’activité sombre eux aussi. Raïssa se fit présenter la face cachée de Saint-Pétersbourg par George Aleksandrovitch, le fils du Tsar. Celui-ci l’avait amené dans un bâtiment en plein centre-ville de la capitale de l’empire, Raïssa put y découvrir que le monde qu’il connaissait n’était pas celui qu’il pensait. Il fit la découverte d’étrange créature et surtout de magie. L’alcool, la drogue, des tables de cartes et surtout une arène avec des combats de toutes sortes, animal et humain. Raïssa s’intégra vite dans cette masse, il n’était pas le seul noble à fréquenter ce lui, il apprit que le Tsar lui-même venait quelques fois. Il pariait sur les combats et ses préférés étaient ceux de pauvres ou de simple citoyen apeuré. Il jouait aussi aux cartes en pariant toujours des sommes immenses d’argent et bien sûr buvait et consommait des substances. Il avait 20ans lorsqu’il fit son premier pari autre que les cartes, il paria toute sa fortune bien sûr, car le jeu auquel il joua était un jeu ou l’on sort mort ou vivant. Raïssa n’avait rien à perdre, les activités dangereuses et illégales étaient tout ce qu’il aimait dans sa vie, il ne faisait que vivre comme un roi dans le luxe et l’abondance de toute sorte. Il venait de prendre un démon en duel à la roulette russe. La tension avait monté dans la petite pièce de la bâtisse où il se trouvait, ce jeu était, même pour les démons, assez rarement pratiqué à cause qu’elle encourait justement la mort de l’un d’un des participants. Tous les spectateurs étaient excités de voir qui allait gagner, si le démon l’emportait, il remportait toute la fortune de Raïssa, et si Raïssa gagnait, il allait obtenir un rendez-vous avec un démon influent qui pouvait lui obtenir presque n’importe quoi. Raïssa ouvrit le barillet de l’arme qui pouvait contenir 6 balles et en inséra une. Il fit tourner le barillet sur lui-même avant de refermer l’arme et de la pointer sur le démon devant lui qui commençait. Il appuya sur la gâchette et rien ne se produisit, il tendit le revolver au démon et celui-ci ouvrit le barillet a son tour pour le faire tourner sur lui-même pour chacun aille les mêmes chances de gagner. Il pointa l’arme vers la tête de Raïssa et fit feu, mais rien encore. Cela prit quatre échanges pour finalement que Raïssa appuie sur la détente et que la balle partit s’incruster dans le crâne du démon devant lui. Il alla donc au rendez-vous qu’il venait de gagner et y rencontra le démon en question. Il ressemblait plus à un humain, il portait un chapeau noir et était en habit. Il avait une longue moustache et une petite barbiche. Son regard était la seule chose d’inhumain chez lui, il était d’un noir intense. L’homme lui avait dit : « Que veux-tu? », Raïssa y pensa un instant et il se dit qu’il aimait bien tirer sur des gens innocents ou des personnes qui avait besoin d’argent et donc il demanda : « De pouvoir tuer des personnes innocentes sans jamais manquer de balle et de toujours gagner a la roulette russe. » L’homme lui tendit un papier avec un stylo et lui demanda de signer ici et il dit : « La seule condition sera que tu me donnes ton âme lorsque tu seras mort » ce que Raïssa ne refusa pas, car il n’avait a faire de toute façon de ce qu’il allait y arriver lorsqu’il serait mort. Il ne savait seulement pas ce qui allait lui arriver s’il advenait à mourir… Depuis ce jour Raïssa s’amuse plus que jamais dans les auberges et dans les ruelles et même sur la place publique à provoquer des pauvres ou tous ceux qu’ils veulent bien pour qu’il pari sur la chance pour changer leurs vies et devenir riche, même si cela n’arrive jamais étant donné que Raïssa gagne toujours. Mais sa réputation lui causa d’énormes problèmes, trop de monde le connaissait et personne ne voulait jouer avec lui. Avec l’arrivé de Nicolas II au pouvoir en 1894, son père devint ministre de l’Intérieur et eu encore plus d’influence. Il commença s’ennuyer en Russie et décida de partir vers un autres pays ou personne ne le connaissait. Il partit en train et traversa l’Europe au complet pour finalement prendre un bateau et se rendre en Angleterre, dans la ville de Londres, sous conseil de l’un des démons qu’il connaissait bien en Russie. À ce qui paraît la ville de Londres et encore plus corrompue que Saint-Pétersbourg et l’influence démoniaque aussi. Mais tout ce que voulait Raïssa était, de l’alcool, des lieux où il pouvait faire ce qu’il voulait et bien sûr tuer des gens. Il arriva donc en Angleterre et s’établit dans une des plus luxueuses chambre a louer qu’il trouva, bien sûr il avait amené avec lui quelques armes dont un fameux Nagant M1895, qu’il avait pu prendre en passant par la Belgique, car l’empire les faisait construire directement par les Nagant. Ses habits russes toujours bien soignés, il sortait dans les rues le soir comme s’il était un vampire et errait souvent dans les ruelles et les lieux les moins conseillés, du moins il essayait des trouvés…


Autre :

Avez-vous lu le contexte? JAI LU LE CONTEXTE EN GRAS !
Avez-vous lu les regroupements? o.O
Avez-vous lu les règles et le système du forum? Box.net


Dernière édition par Раиса Маклаков le Lun 20 Sep - 22:00, édité 1 fois
avatar
Раиса Маклаков

Messages : 17
Date d'inscription : 21/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Раиса Алехеилвитч Маклаков [Validé]

Message  Leonardt Silverkey le Lun 21 Juin - 18:24

Je crois que ma très chère collègue sera du même avis que moi: Une histoire délicieuse. Maléfique, sadique. Je crois, mon cher, que vous serez un ajout parfait pour les Émergeants du Néant, amoins que vous n'ayez autre chose à dire à ce sujet. Mais je crois que les Émergeants, démons, vampires et créatures maléfiques en tous genres, sauront satisfaire vos envies.

Bienvenue à Londres.

Validé!

À moins que cette chère Raven un contre-argument?

_________________
"Le problème avec la magie c'est que c'est comme coucher avec la conjointe de son meilleur ami. Tôt ou tard, l'ami revient nous passer à tabac."
-Leonardt Silverkey
avatar
Leonardt Silverkey
Admin

Messages : 34
Date d'inscription : 30/04/2010
Age : 25

Voir le profil de l'utilisateur http://ombresdelondres.monempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Раиса Алехеилвитч Маклаков [Validé]

Message  Raven Redgrave le Lun 21 Juin - 22:38

Très bonne fiche! Je vois que tu t'es investi à fond pour bien cerner ton personnage et j'aime cette implication. Les références historiques sont superbement liées au personnage et sa psychologie sera intéressante à voir en effet en action dans les Ombres de notre chère ville.

Bienvenue et bon rp! Je soutiens la validation ^_^

_________________
avatar
Raven Redgrave
Admin

Messages : 21
Date d'inscription : 08/05/2010
Localisation : Mon humble demeure à Moonshire.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Раиса Алехеилвитч Маклаков [Validé]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum