Alexander Faltum [VALIDÉ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Alexander Faltum [VALIDÉ]

Message  Alexander Faltum le Lun 28 Juin - 0:59

Nom de famille (Complet) :Faltum
Prénom :Alexander
Titre :"Lucky Lex"
Age :21
Type :Chance insolente
Nationalité :Italien

Description Physique :
Je porte presque toujours un complet dans les teintes de gris et parfois de bleu ou de noir. J'ai aussi toujours une paire de dé et un paquet de carte normal dont je me sert surtout pour prendre des décisions dans les moment incertain bien que je m'en serve aussi pour jouer quand je m'ennuie, sans parler d'un pistolet pour une question de sécurité.

Description Psychologique :Si j'avais à me décrire mentalement je dirais que je suis plutôt normal, certain disent que je me fis trop à la chance mais comme elle ne m'a jamais laisser tomber je ne vois pas pourquoi m'en passer. Mon sens moral est... différent de la plupart des autres personnes, je suppose que c'est du à mon contact très jeune avec la mafia. Le trafic d'humains, les paris illégaux, la drogue, la torture, le chantage et toutes les choses de ce genre sont pour moi une partie de mon travail, de l'entreprise familiale si l'on veux. Mais ne me prenez par pour un fou du genre Jack l'éventreur, je ne le fais pas par plaisir, mais seulement lorsque c'est utile, ce qui ne m'empêche pas d'en profiter. Il y a par contre une chose que je ne tolère pas, la trahison et si une personne me trahis il est mieux de réussir à me tuer sinon je vais le traquer jusqu'en enfer s'il le faut et quand j'en aurait fini avec lui ça ferais déjà un moment qu'il aurait cesser de me supplier de le laisser mourir, ce qu'évidement je ne ferais pas, préfèrent plutôt le laisser paralyser jusqu'au cou dans un hôpital mal famé pour mourir plus lentement.


Description des aptitudes :Mes aptitudes son principalement axées sur mon orientation de travail, donc le manient d'armes en tout genre, le mensonge, la négociation,etc... Mais l'aptitude, si l'on peu dire, qui me rend différent des autre, c'est surement ma chance insolente. J'ai toujours été chanceux, mais vraiment chanceux, comme la fois où un assassin volait ma peau j'ai éternuer alors qu'il tirait et la balle à ricocher jusque dans son bras et j'ai pu le prendre prisonnier pour l'interroger, où la fois où ils avaient placer une bombe sous ma table au restaurant et qu'accidentellement j'ai trébucher et envoyer la table valser jusque dans la rue où le poseur de la bombe regarda stupéfait son œuvre littéralement lui sauter au visage, je m'était bien marrer cette fois là. Et cette chance me suis partout je trouve toujours quelque chose qui me guide à ce que j'ai besoin, sinon je me tire aux cartes ou aux dé et le hasard me dit ce qu'il en pense. Carita m'a déjà dit que cette chance étaie une manifestation de mes pouvoirs surnaturel latents, mais elle n'a jamais pu me dire de quel nature étaient ceux-ci ou comment je pourrais les contrôler.

Description du domaine :Je vie présentement chez mon oncle au deuxième et troisième étage de son restaurant. Ce n'est pas le manoir auquel j'étais habituer en Italie mais il y à asse de place pour toute ma petite mafia. Au sous-sol nous organisons des paris et des jeux illégaux, parfois aussi des échanges de marchandises dangereuses, mais la police est bien payer pour éviter de venir nous dérangé.


Histoire :Par où commencer? Bon je suis né en Italie plus précisément dans la ville de Messine en Sicile. Ma famille règne sur le crime organiser depuis plusieurs génération, guidant dans l'ombre la politique du pays. J'ai grandi dans ce milieu et ce que certains considèrent mal était pour moi des jeux, j'aimais particulièrement les interrogatoires et la torture, c'est un travail qui malgré les apparences nécessite une grande créativité, surtout pour ceux qui résistent longtemps. Évidement j'ai appris certaines valeurs, comme la loyauté, l'équité, la réussite et la survie. J'ai quatre frères et deux sœurs, je suis le plus jeune des garçons et je n'ai qu'une sœur plus jeune que moi de trois ans. Récemment, mon père à décider de m'envoyer avec mes plus proches amis pour superviser nos affaires à Londres où mon oncle qui s'y trouve depuis deux ans ne semble pas avoir fait de progrès. Attendez, je crois que que j'ai une photo sur moi.

Nous avons prit cette photo à notre arrivée à Londres.

La fille à ma gauche c'est ma petite soeur Mile qui se prononce Mi-ley. Ne vous fiez pas aux apparence, elle est aussi gentille que je le suis. Récemment elle joue à séduire des homme dans les tavernes ou se faire passer pour une prostituer et quand elle les fais entrée dans la maison, elle assomme sa proie, avant de l'attacher sur une table ou debout pendu par les bras. Lorsqu'il se réveille, elle commence le jeu. Le but est simple, il faut le torturer sans le tuer, chaque action rapporte un nombre donnée de points, par exemple le fouetter ou lui donner une drogue (pour faire varier son rythme cardiaque) ne rapporte aucun points et signifie passer son tours, lui couper un doigt rapporte 2 points, la main 6 points et ainsi de suite. Enlever un morceau alors que d'autres sont encore attacher rapporte tout les points du morceau plus la moitie des points qu'aurait rapporter individuellement chaque morceau encore attacher, par exemple couper la mains avec 2 doigts encore attacher vaut 8 points. Il est bon de noter, que de ne pas faire un garrot avant de couper un membre double le nombre de point que rapporte ce morceau et qu'il faut attendre 1 minute entre chaque tours pour laisser la douleur diminuer et savoir s'il meurt. Lorsque le cobaye meurt, le dernier à avoir jouer perd 20 points. Je joue souvent avec ma sœur et ma fiancée, mais c'est un jeu surtout amusent à plusieurs et il nous arrive de jouer tous ensemble et environ une fois par semaine nous organisons une soirée avec nos invitée, où nous tenons des paris sur le gagnent, la liste d'attente est toujours pleine et quand des inviter amènent leurs cobayes ils ont droit à un rabais sur toutes leurs consommations de la soirée et nous pouvons organiser des tournois équipes contres équipes et bien entendu toutes les drogues doivent être acheter sur place, si vous voulez venez demains je vous garanti une place sur l'équipe 1 comme cadeau de bienvenue.

Bon ensuite la belle fille à ma droite, c'est ma fiancée Carita. Elle est la fille unique du chef de la famille Zaccaro. Si l'on peu considéré qu'en Italie ma famille, la famille Faltum dirige le monde normal de l'ombre, la famille Zaccaro elle dirige le monde surnaturel de l'Italie. Ils fournissent tout ce qu'un adepte de l'occulte pourrait rêver d'avoir, sans parlé que presque tout les membre de cette famille pratiquent la magie. Carita elle même peu utiliser la magie, mais elle ne veut pas vraiment en parlé, alors je ne connait pas l'étendue de ses pouvoirs, mais je pense qu'elle doit lire dans les pensée ou quelque chose du genre. J'aime dire que de l'avoir comme fiancée est le plus grand coups de chance que j'ai eu dans ma vie. Sa c'est passé il y a 5 ans alors que j'étais parti avec mon père pour négocier avec la famille Zaccaro, je devais servir de garantie pour un marché qui devais rapprocher les deux familles, je crois qu'ils devaient s'allier pour ce débarrasser de plusieurs "incorruptibles" qui accordaient trop d'importance à leurs devoirs pour leur propre bien. Mais en se qui me concernait je me trouvais dans une situation très dangereuse, mon père risquait ma vie sans hésiter, mais il ne me mentais pas. Il m'avais expliquer que pour cette famille, tout ceux avec qui ils n'ont pas de lien de sang ou commercial, sont des indésirables dont il vaut mieux se débarrasser et je faisait parti de cette catégorie et serais surement mort avant la fin de leur mission. J'étais attacher sur une chaise dans une pièce sans fenêtre et des gardes parlait fort de l'autre côté de la porte, ils jouaient à un jeu pour décider qui pourrait me tuer. J'utilisai ce que j'avais apprit pour me libéré des cordes, mais j'étais toujours enfermer, c'est alors que j'eus un gros coups de chance, j'entendis de l'autre côté d'un des mur, le chef de la famille crier après sa fille et l'enfermer dans sa chambre. Alors que je cherchais un moyen de passer dans cette pièce pour prendre la fille en otage et m'enfuir, une plaque du plancher fut repousser sur le coté et une magnifique jeune fille aux cheveux pale sorti d'un trous sous le plancher. Je fus surpris, mais elle ne semblais pas le moins du monde dérangé par ma présence, elle marcha jusqu'à une armoire et y ramassa une clef avant de repartir d'où elle venait, elle m'avais totalement ignorée. Je repris mes esprits et la suivie, sous la maison, il y avait un véritable réseaux de galerie, probablement des tunnels de secours. Je ne voyait la fille nulle part et plusieurs chemins s'offrait à moi, ne sachant quel choisir je décida de jouer mon sort au dé, je sorti un de ceux que j'ai toujours sur moi et le 3 sorti. J'avanca dans le tunnel que j'avais nommé 3 et je tomba sur plusieurs choses auxquels je m'attendais, comme des pièges et des cadavres, mais je croisa aussi plusieurs petits monstres que j'évitai en me cachant. Je fini par arriver à une porte entrouverte et dans sa serrure je reconnut la clef que la fille avait prise, je pénétra dans la pièce. C'était une vrais vision de l'enfer, des monstre s'amusaient à torturer des humains un peu partout dans la pièce, sur les tables des restes humains étaient déposer dans les assiettes où plusieurs démons et humains mangeait à s'en rendre malade, servit par des esclaves terrifié, d'autant plus qu'un démon impatient agrippa une serveuse et la projeta sur sa table avant de la dévoré vivante. Ses scène éclairer par des chandelles et des torche avec comme fond sonore les cris de d'agonie des victimes impuissantes et les rires des autres faisait de ce moment un moment inoubliable. Je remarqua ensuite au centre de la pièce un autel sur lequel était étendue une femme qui se débattait impuissante retenu par deux homme alors que la fille aux cheveux pales, se tenait à ses coté, vêtu seulement d'un mentaux à capuche noir ouvert à l'avant laissent voir son corps nue. Elle tenait dans ses mains une longue dague et récitait des chants dans une langue étrangère accompagné par une chorale d'hommes, de femmes et de démons. Elle enfonça ensuite la dague dans le torse de la prisonnière avant de graver des motifs sur son corps et de recueillir une partie de son sang dans une coupe dorée de laquelle elle prit une gorgée avant de la tendre à la femme à sa gauche. C'est environ à ce moment que je me rendis compte que j'avais été repéré, Carita et les autres près d'elle me regardaient fixement. Elle me dit qu'après ce que j'avais vue il n'y avait que deux façons de sortir, sois mort ou en devenant l'un des leurs, mais malheureusement ils étaient complet. C'est alors qu'un homme aux yeux rouges recouverts de tatouages s'avenca vers moi un sourire aux lèvre et un couteaux ensanglanté à la mains. Je fis la seul chose qui me vint à l'esprit, je lui lança le dé que je tenais dans ma mains, il donna un coups du revers de la mains qui envoya le dé s'incrusta dans un mur, traversent au passage une corde. Cette corde était en fait la seul chose que retenait le chandelier au dessus de l'homme dans sa position actuel. C'est en riant de moi, qu'il mourut, un chandelier défoncent son crane et éclaboussant mes vêtements de son sang. J'éclata de rire devant le cadavre de mon adversaire, avant de me pencher et d'extraire des restes de son crane un oeil et de le lancer sur un des serveurs terroriser et de repartir à rire lorsqu'il comenca à vomir. Je constata ensuite que les personnes près de l'autel continuaient de me fixer sans dire un mot alors je parla: «Je crois qu'une place viens de se libéré, quelqu'un voit un problème à ce que je remplace un oeil?». Carita me sourit et utilisa la dague pour s'entailler le doigt et verser un peu de sang dans la coupe qu'elle avait reprise, me la tendit avec la dague sans dire un mot. Ne savant pas quoi faire je me fia à mon instinct, je versa un peu de mon sang comme elle l'avait fait et alors que je m'apprêtais à boire, des mots dont je ne connaissait pas la signification sortirent de ma bouche, tout ceux proches furent aussi surpris que moi, sauf la femme aux cheveux pale qui me fixait intensément, lorsque les mots cessèrent de sortir de ma bouche, le liquide de la coupe y entra et je perdit conscience. Je me réveilla ensuite dans une grande chambre et l'on m'annonça que la fille du dirigent de la famille avait accepter ma demande de fiançailles, une demande que je ne me rappelais pas avoir fait, mais bon j'étais heureux, j'étais vivent. Depuis que je suis avec elle, j'ai appris plusieurs choses sur elle, comme par exemple qu'elle est intelligente, mais vraiment intelligente, je suis moi même un peu au dessus de la moyenne, mais elle elle est simplement dans une autre catégorie. Elle sait aussi pratiquement tout faire ce que je sais faire mieux que moi, mais elle choisie de me laisser faire ce que je veux et de gérée nos affaires en conséquence, je suppose qu'elle aime les défis que lui occasionnes mes décisions parfois irréfléchies, mais dans tout les cas elle réussi à arranger les choses.

Bon ensuite, il y a les jumeaux aux cheveux bleu. La fille s'appelle Phebe et le mec s'appelle Phebel, ils faisaient partis de la famille Zaccaro et sont les assistants de Carita et sont spécialiser dans la recherche de vendeurs ou d'acheteurs pour toutes sortes de marchandises ou d'informations. Sinon je ne les connais pas beaucoup, mais je sais qu'ils s'aime beaucoup, disont plus qu'un frère et une soeur le devrais, pas que sa me dérange de toute façons ils sont très ouverts et pas vraiment possessif. De temps à autre Phebe vient s'amuser avec moi et Carita. Sinon j'ai aussi entendu qu'ils couchaient parfois avec leurs cibles, même des monstres, mais personnellement je ne vois pas de problème vu le nombre de secret d'état qui ont été voler sur l'oreiller c'est très pratique et sa sauve du temps et de l'argent. Aussi un détail qui me vient à l'esprit, ils participes aux messes noirs auxquelles nous participons moi et ma fiancée et étaient là le jours de mon initiation dont j'ai parlé juste avant.

L'autre fille plus haut dans les escaliers, s'appelle Luma. C'est la médecin du groupe, elle travail pour ma famille depuis toujours, en fait ses parents travaillait déjà pour nous avant sa naissance. Elle s'occupe de soigner nos blessures, préparé les drogues, bien que je préparent moi même celles que j'utilise pour mes interrogatoire, elle s'occupe de gardé nos marchandises en vie humain comme animaux. Elle ne parle pas beaucoup mais elle fait toujours ce qu'elle a à faire et sait se détendre quand nous restons à la planque, mais elle ne tolère pas l'alcool. En fait elle aime l'alcool c'est juste qu'après trois bières elle peu danser nue sur une table.

Les deux derniers ne sont pas vraiment importants. C'étaient des policiers qui ne se sont pas laisser corrompre quand ils en ont eu l'occasion. Je les avais ensuite fait capturer et j'ai passer environ un ans à les reconditionner à coups de torture et de drogues, à la base il y avait 5 cobayes mais c'est les deux seul à avoir survécu et maintenant ils m'obéissent au doigt et à l'oeil. Ils me servent surtout de gros bras et de garde du corps. Celui de gauche, c'est Erein et l'autre c'est Zwei, bien sur c'est les noms que je leurs ai donner je ne me rappèle de toute façon plus de leur ancien nom et eux non plus. Sa me rappèle la première fois où j'ai tester leur loyauté. Je me promenait avec Carita et ils nous servais de gardes du corps, c'est alors que j'ai vue une femme enceinte qui marchait dans la rue près des entrepôts de ma famille et j'ai eu l'idée de voir l'efficacité de mon conditionnement sur mes deux gardes. Je les ai fait enlever la femme et emmener dans l'un des entrepôts où la police n'irait pas mettre les pied même si leur chef les menaçait de les renvoyer. J'ai ensuite donner l'ordre, je leurs ai demander de dévorer le bébé en gardant la femme en vie le plus longtemps possible. Ils n'hésitèrent même pas une seconde et se jetèrent sur la femme, ils l'immobilisèrent et sortirent le bébé de force avant de s'exécuter. La femme pleurait, suppliait mais était impuissante, c'est alors que Carita toucha ma joue et quand je me retourna je vue le désir dans ses yeux et nous consumèrent notre passion sur le sol près de la femme agonisante. Les hurlement de terreur, de douleurs et de désespoir se mélangeaient à ceux de plaisir et d'extase pour crée une mélodie magique, une ode à l'humanité, une musique crée d'un mélange de vie et de mort, une nuit que jamais je n'oublierais.

Bon je pense avoir répondu à toutes vos questions, nous somment maintenant officiellement admis dans votre petit groupe? Bien au plaisir de vous revoir et de faire des affaires avec les Émergeants du néant.

Autre :

Avez-vous lu le contexte?oui
Avez-vous lu les regroupements?o.O
Avez-vous lu les règles et le système du forum?Box.net
avatar
Alexander Faltum

Messages : 16
Date d'inscription : 16/06/2010
Age : 26
Localisation : Londre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alexander Faltum [VALIDÉ]

Message  Leonardt Silverkey le Lun 28 Juin - 9:20

Je suis bien heureux de voir d'autres histoires et personnages qui comprennent ce qu'est le Monde des Ténèbres. C'est une histoire fantastique, sombre à souhaits. J'aime beaucoup, sauf le manque de séparation en paragraphes et les fautes (mais ça, c'est mon obsession d'un texte bien écrit qui parle, pardon Wink )

Ainsi, Alexander est accepté et validé! Biens que ton insolente chance n'aie pas d'origine maléfique ou démoniaque (à première vue), ta mentalité et tes actes font de toi un être abject et maléfique. Bienvenue dans les Émergeants du Néant!

Je dois mentionner par contre que si tu veux que les autres membres de ta clique puissent agir dans la ville aisément, il faudrait idéalement te trouver d'autres joueurs afin de jouer Carita (Priorité.) ou autres.

_________________
"Le problème avec la magie c'est que c'est comme coucher avec la conjointe de son meilleur ami. Tôt ou tard, l'ami revient nous passer à tabac."
-Leonardt Silverkey
avatar
Leonardt Silverkey
Admin

Messages : 34
Date d'inscription : 30/04/2010
Age : 25

Voir le profil de l'utilisateur http://ombresdelondres.monempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alexander Faltum [VALIDÉ]

Message  Alexander Faltum le Lun 28 Juin - 11:02

Pour les autres membres de mon groupe, pour l'instant, je ne pense pas les incorporer en rp (ils sont très occuper à agrandir nos activités: trouver des clients, des contacts,ect...) mais je vais surement en faire mention dans mes rp. Bien sur si quelqu'un veut jouer un des personnages il est libre de le faire, je ne pense pas avoir trop parlé de leur personnalité pour les rendre vraiment restrictif (sauf peu être Carita). Les seul personnages que je risque de placer physiquement dans mes rp sont mes gardes du corps.
avatar
Alexander Faltum

Messages : 16
Date d'inscription : 16/06/2010
Age : 26
Localisation : Londre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alexander Faltum [VALIDÉ]

Message  Raven Redgrave le Ven 6 Aoû - 17:25

Wow, c'est une histoire à donner des frissons tant elle contient d'horreur en ces quelques paragraphes! Bienvenue être maléfique dans les ombres de Londres! Tu auras de quoi t'amuser dans l'«underground» de cette grande ville ^^

À bientôt j'espère, pour une invitation au manoir Redgrave peut-être Smile
avatar
Raven Redgrave
Admin

Messages : 21
Date d'inscription : 08/05/2010
Localisation : Mon humble demeure à Moonshire.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alexander Faltum [VALIDÉ]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum